Devoir de conseil et informations délicates

Lors de la vente d’un bien immobilier si celui-ci a connu des évènements délicats, graves ou violents, la jurisprudence sanctionne de plus en plus le défaut de conseil si l’Agent Immobilier  n’en parle pas aux clients.  L’Agent Immobilier, comme le vendeur, est tenu par l’obligation d’information. A défaut, l’acquéreur est en droit d’invoquer le dol pour demander…